La maison de Pierre Henry est mieux que la vôtre

Portfolios
mercredi 17 octobre 2018
La maison de Pierre Henry est mieux que la vôtre

Peut-on reconnaître un artiste à son lieu de vie ? Dans le cas de Pierre Henry, ça saute aux yeux : sa maison, que nous avons pu visiter avant sa démolition, est aussi zinzin que lui.

Un jour, on comprendra peut-être cette lubie typiquement humaine de tout conserver. Dans le cas d’un type comme Pierre Henry, ça tenait quasiment de l’obsession, et c’est ça qui est beau, dans tous les sens du terme : faire un tour dans sa maison, qui a hélas été récemment vidée de sa substance, c’était un mélange entre Une Nuit au Musée et un album de la BD Philémon.

Le compositeur de la “Messe pour le temps présent“, disparu en juillet 2017, semble toujours occuper les lieux et continuer à triturer ses potentiomètres. On a beau avoir cherché lors de notre visite, pas un seul centimètre carré de cette maison, située rue de Toul à Paris, n’était pas squatté par un carton, un objet insolite, une machine, des bandes d’enregistrement, une pile de livres ou une oeuvre d’art réalisée par ses soins avec des pièces de récupération. Tout semble être geste artistique, et absolument rien ne ressemble au standard de l’appart parisien instagrammable dont on trouve des milliers de déclinaisons partout dans Paris. Il aurait eu du succès sur Airbnb, le Pierrot.

Le 31 octobre, les clés de la maison seront rendues, pour destruction à court terme. Et le soir même, Pierre Henry sera bel et bien vivant à la Gaîté Lyrique : cinq oeuvres cultes de son répertoire seront interprétées par Thierry Balasse sur le fameux orchestre de haut-parleurs du maître. Et ça, c’est le meilleur moyen de célébrer ce qui compte vraiment : sa musique.

Réserver

Pierre Henry est vivant, 5 œuvres de Pierre Henry par Thierry Balasse, mercredi 31 octobre 2018 à 19h30.

Réserver