Il était des voix

À l’écoute de récits hors normes

Il était des voix

La Gaîté Lyrique et le Paris Podcast Festival s’associent pour rendre audibles des récits hors normes, des paroles souterraines, des itinéraires bis qui n’arrivent pas toujours jusqu’à nous. Avec le podcast Il était des voix, enregistré en public à la Gaîté Lyrique, nous écouterons ensemble des voix invisibilisées par les discours dominants, dont la diversité résonne dans le paysage du podcast d’aujourd’hui.

Il était une fois le podcast : cet espace de dialogue et de narration en ligne que l’on croirait infini tant l’offre s’est élargie ces dernières années. Une offre dont la nature même du format pousse à dépasser les codes journalistiques, à parler de certains sujets plus librement, à explorer les marges... La Gaîté Lyrique et le Paris Podcast Festival ont ainsi souhaité accompagner cette effervescence en créant le podcast Il était des voix
Avec Camille Diao et Christophe Payet, nous partirons chaque mois à la rencontre des podcasteuses et podcasteurs qui nous parlent des invisibles, et libèrent ainsi la parole pour la rendre plus inclusive. Les épisodes seront enregistrés en public à la Gaîté Lyrique : l'occasion d'assister collectivement aux coulisses d’un podcast et d'écouter ensemble ces voix de la marge.

Il était des voix nous fera d’abord entendre ces paroles qui revendiquent des représentations plurielles du soi, à l’inverse d’une esthétique de la “normalité”. Elles parleront des corps en révolte, marqués par le handicap, en lutte contre le validisme; de l’accent, ces voix d’ici et d’ailleurs, souvent inaudibles dans les médias traditionnels; des esprits indociles, ces voix dissonantes, de la folie quotidienne aux névroses contemporaines; des histoires de nos aîné.e.s, qui nous font penser d’autres représentations de la vieillesse.

Nous entendrons ensuite les voix singulières de celles et ceux qui expérimentent volontairement, ou par défaut, des trajectoires de vie alternatives : nous partirons à travers champs, à la rencontre des ruraux, qui habitent ces territoires longtemps oubliés, et que l’on redécouvre petit à petit; nous écouterons des voix de la rue, celles de sans-abris qui n’ont pas toujours droit de cité; nous tendrons l’oreille vers ces voix des extrêmes, du royaliste à l’anarchiste, qui polarisent le débat public, à rebours d’un récit consensuel. 

Une certaine histoire de la voix

Plus largement, c’est un hommage même au podcast qu’Il était des voix propose. Avec sa liberté de ton et son côté touche-à-tout, le podcast est sans cesse en quête de sujets peu relayés, voire quasi inexistants dans les médias traditionnels. Il contribue ainsi à cet engouement collectif qui participe au surgissement de questionnements alternatifs, d’imaginaires multiples, de communautés singulières...

Le podcast hérite pourtant d’une histoire bien plus ancienne de la création sonore. Pendant longtemps, ces voix non hégémoniques seront portées par des médias sonores plus souterrains et expérimentaux, des radios libres ou associatives aux premières webradios des années 2000, aux voix tantôt professionnelles, tantôt autodidactes, mais toujours situées hors des sentiers battus et des habitudes journalistiques.

La popularité nouvelle du podcast de masse a permis de rendre progressivement audibles ces récits minoritaires et de les porter vers des canaux plus largement écoutés. Une quantité grandissante de podcasts émerge : chacun prêche pour sa chapelle, son sujet de niche, son ton propre. Beaucoup ont la particularité de centrer la parole sur l’individu et le groupe qui s’y rattache. Par le récit de soi, par l’emploi du “je”, ils racontent des histoires multiples, singulières et non hégémoniques. Quand le podcast parle de nos altérités, il ouvre le débat. Quand il évoque les différences, il nous fait accepter d’autres réalités. Le podcast sort d’un positionnement journalistico-objectif. Il prend parti. Il s’engage. C’est toute cette parole de l’altérité que la Gaîté Lyrique a souhaité transmettre dans Il était des voix.

ABONNEZ-VOUS AU PODCAST

Programme

  • 15.01.21 : Il était des voix #1 - Les corps en révolte
    Dans ce premier épisode, enregistré en public et en direct, des voix marquées par le handicap s’élèvent : celles de corps en révolte, aux différences visibles ou invisibles, qui redoublent d’énergie pour repenser nos représentations collectives.

  • 12.02.21 : Il était des voix #2 - Voix d'ici et d'ailleurs
    L'accent, longtemps  resté objet de stigmatisation, fait acte de résistance. Mépris de classe, vecteur de préjugés, renforcement des stéréotypes : les voix d'ailleurs réclament leur place. Car si on pose la question de l'ailleurs, qu'est-ce-que l'ici ?

  • 05.03.21 : Il était des voix #3 - Nos esprits indociles
    Pulsions déviantes, comportements irrationnels, violations des codes : la folie nous pousse collectivement dans nos retranchements. Et nous fait parfois basculer dans la marge... Mais comment vit-on ces voix subversives nichées en nous ?

Ce cycle est co-programmé par la Gaîté Lyrique et le Paris Podcast Festival.
Le
podcast est réalisé par Sonique - Le studio.

In partnership with

Upcoming events

[Online] [Enregistrement] Nos esprits indociles

[Online] [Online] [Enregistrement] Nos esprits indociles

Il était des voix #3

Alix Philippot, Baptiste Dupin, Samuel Ossant, Fabienne Laumonier, Benjamin Abitan, Jean-Victor Blanc

05.03.21 at 7:00 pm

Book

Past events

Voix d'ici et d'ailleurs
Et aussi

[Online] Voix d'ici et d'ailleurs

Il était des voix #2

Nadia Slimani, Julie Lafitte, Philippe Blanchet & Camille Diao

12 & 22.02.21

Dans le lexique

Podcast natif
Voir tout le lexique