Sur les traces de XPUJIL • Nova Materia invite Agnès Gayraud

Une performance binaurale en quatre parties autour de l’album XPUJIL

Sur les traces de XPUJIL • Nova Materia invite Agnès Gayraud

À quel moment s’abandonne-t-on à l’écoute d’un chant d’insecte, ou d’un bruissement de feuille ? Pour cette première performance binaurale de la série Sur les traces de XPUJIL, Agnès Gayraud dévoile un texte inédit, écrit pour l’occasion, et propose d’explorer les potentialités de la voix au-delà des mots, et même du chant. De la sensation pure à la recherche de la transe, il n’y a parfois qu’un pas à faire à travers la jungle sonore de XPUJIL.

Musicienne (La Féline, Grive) mais aussi autrice et philosophe (Dialectique de la pop, La Découverte, 2018), Agnès Gayraud enseigne à l’École Nationale des Beaux-arts de Lyon. Elle explore, dans son travail, la pratique du chant – et plus largement de la voix – et développe une réflexion approfondie sur les arts sonores, de l’esthétique à l’écoute immersive.


Dans la lignée de son album XPUJIL, le duo Nova Materia imagine une série de quatre performances binaurales en compagnie d’Agnès Gayraud, Gaspar Claus, Myako et Cosmic Neman. Une création originale pour la Gaîté Lyrique dans le Studio d'écoute binaural, au premier étage de la Gaîté Lyrique, espace dédié aux nouvelles écritures et expériences immersives.

Le projet trouve son origine dans un voyage du duo franco-chilien Nova Materia en direction des ruines de la cité maya de Xpujil. Là-bas, le duo se confronte à une biosphère omniprésente et un territoire comme hanté, rendant la jungle riche de mille bruits insaisissables. Insaisissables ? Dans la lignée de l’écologie sonore, mouvement replaçant les sons de la nature au centre des préoccupations, le travail de Nova Materia est guidé par une attention particulière accordée au vivant, permise par l’idée d’immersion sonore. Capter la musique de la nature avec des micros binauraux, c’est faire entendre les sons qui nous entourent, mais aussi les sentir dans l’espace, se laisser guider par eux, et faire une expérience nouvelle de l’ouïe dans un monde n’accordant souvent de place qu’à la surface visible des choses.

Avec un ou une invitée, chaque performance aborde une dimension de l’œuvre originale de Nova Materia, l’album XPUJIL. La voix et le texte d’Agnès Gayraud plongent dans les paradoxes de l’immersion, entre intimité et transe, tandis que le violoncelliste Gaspar Claus invite à une traversée acoustique, et donc instrumentale. Myako, de son côté, plonge dans le monde des micro-sons, à hauteur d’insecte, tandis que Cosmic Neman vise une transe de percussions hypnotiques. Le tout avec le soutien technique de Thibaut Javoy et Antoine Petroff, qui accompagnent Nova Materia depuis les débuts du projet. Sur les traces de XPUJIL propose ainsi une expérience nouvelle en interrogeant, dans cette série de rencontres en comité restreint et assis, muni de casques, notre capacité physique et psychique à l’immersion.

Autres événements du cycle « Sur les traces de XPUJIL, par Nova Materia »

Sur les traces de XPUJIL • Nova Materia invite Gaspar Claus
Concert

Sur les traces de XPUJIL • Nova Materia invite Gaspar Claus

Une performance binaurale en quatre parties autour de l’album XPUJIL

18.11.2021

Acheter des billets
Sur les traces de XPUJIL • Nova Materia invite Myako
Concert

Sur les traces de XPUJIL • Nova Materia invite Myako

Une performance binaurale en quatre parties autour de l’album XPUJIL

16.12.2021

Acheter des billets
Sur les traces de XPUJIL • Nova Materia invite Cosmic Neman
Concert

Sur les traces de XPUJIL • Nova Materia invite Cosmic Neman

Une performance binaurale en quatre parties autour de l’album XPUJIL

20.01.2022

Acheter des billets
Voir tout